Guide des espèces de Pompano africain
20 mars 2021
Test de Humminbird Helix 12 (en regardant MEGA 360 Imaging et AutoChart Live)
20 mars 2021

En tant que coureurs, nous passons beaucoup de temps à préparer nos muscles et à les aider à se remettre des rigueurs de la course. Nous nous étirons, nous renforcer, nous rouleau de mousse et nous nous reposons.

Mais saviez-vous que prendre soin de la santé de votre tissu conjonctif, qui comprend les tendons et les ligaments, est tout aussi important? Surtout si vous êtes coureur débutant ou en train d’augmenter votre kilométrage hebdomadaire pour une course au but? Négliger de le faire augmente non seulement votre risque de blessure, mais peut même avoir un impact sur votre économie de fonctionnement et, finalement, sur vos performances de fonctionnement.

Tendon d’Achille 101

Tout d’abord, rappelons-nous simplement quelle est la fonction du tendon d’Achille. Situé à l’arrière des chevilles, le tendon d’Achille relie les muscles du mollet à l’os du talon. Ici, ils transmettent la force générée par les muscles du mollet, permettant ainsi à vos articulations, et finalement aussi à vos jambes, de bouger.

Le tendon d’Achille est le tendon le plus épais du corps et, malheureusement pour les coureurs, il est également sujet aux blessures. Pourquoi? Parce que si nos muscles ont tendance à s’adapter relativement rapidement à une charge de travail accrue, le tissu conjonctif ne le fait pas. Et si vous permettez à la vitesse à laquelle vous augmentez votre charge de travail d’entraînement de dépasser celle de la capacité de votre tissu conjonctif à s’adapter, le résultat final pourrait être une blessure. Les blessures courantes au tendon d’Achille comprennent la tendinite, la tendinose et la rupture complète. La première de ces conditions est causée par une surutilisation et va de pair avec une inflammation douloureuse. La tendinose d’Achille, en revanche, est une maladie dégénérative qui est également chroniquement douloureuse, sans inflammation.

Le lien entre les tendons d’Achille et l’économie de marche

Alors, quel est exactement le lien entre les tendons d’Achille et l’économie de marche?

Comment prendre soin de vos tendons d’Achille

Alors, pouvez-vous faire quelque chose de manière proactive pour améliorer la rigidité de vos tendons d’Achille et votre santé globale? Oui il y a! La course (intelligente!) Et l’entraînement en résistance peuvent améliorer la rigidité globale des tendons. Complétez cela avec des sessions régulières sur le wobble board, ainsi que des entraînements avec des bandes de résistance pour renforcer toute la chaîne cinétique. Cela devrait contribuer à réduire le risque d’inflammation et de dommages aux tendons.

En ce qui concerne l’étirement, beaucoup pensent que l’étirement actif isolé ou IAS peut être bénéfique pour la zone de transition muscle-tendon. Puisque cette méthode d’étirement évite le réflexe d’étirement, on pense également qu’elle minimise la tension dans cette zone plutôt sensible.